Avertir le modérateur

13/09/2011

Bourgi m'a dit

Mais quelle mouche a piqué ce Foccart au petit pied pour dégoiser tous les secrets de polichinelle de la Françafrique? Le dernier acte de bravoure de Robert Bourgi, comme "Monsieur Afrique" de l'Elysée, aura été d'obtenir en 2008 la tête, sur injonction d'Omar Bongo, de Jean-Marie Bockel, éphémère et bien naïf secrétaire d'Etat à la Coopération qui croyait possible d'en finir avec les réseaux quasi-mafieux qui court-circuitent la diplomatie officielle française sur le continent noir depuis 50 ans. Depuis la Sarkozye l'avait mis au rencart, et Alain Juppé, de retour au Quai d'Orsay, l'a définitivement placardisé. Tout indique donc qu'il ne s'agit que d'une banale vengeance.

Cet avocat franco-libanais, né au Sénégal, n'a en effet rien à gagner dans ces révélations. Sûrement pas la reconnaissance de ceux qui dénoncent cette collusion financière bien connu entre les potentats africains et les locataires successifs de l'Elysée. Entre autres récipiendaires de ces largesses. Ces mauvaises manières ne sont rendues possibles que grâce à des intermédiaires de son acabit et ses états d'âme d'aujourd'hui n'ôtent rien à ses fautes d'hier. Il ne s'attirera sûrement pas non plus le soutien de ses pairs et l'Ordre des Avocats a déjà annoncé son intention de s'intéresser de près à ce personnage louche dont on imagine mal qu'il se contentait de passer des valises sans les ouvrir et se servir. Il ne complaira pas plus à l'Elysée, soupçonné de l'avoir téléguidé dans ses révélations contre Dominique de Villepin, alors que Nicolas Sarkozy essaye au contraire d'amadouer son meilleur ennemi depuis des mois. Sans compter que les affirmations de Bourgi selon lesquelles ces pratiques se sont arrêtées net depuis 2007 ne sont crues par personne.

Anguille sous roche L'étonnante réactivité de Jacques Chirac, incapable d'assister à son procès pour cause d'anosognosie mais capable d'en intenter un autre contre ce délateur plein de mauvais souvenirs, montre clairement qu'il y a anguille sous roche. Cela annonce-t-il un grand déballage qui serait tout à l'honneur de notre pays? Rien n'est moins sûr tant tous les protagonistes de cette sombre affaire ont plus à perdre qu'à gagner. Du moins peut on espérer que ce coup de projecteur sur la Françafrique compliquera terriblement à l'avenir la tâche à ces hommes de l'ombre qui participent sans vergogne au pillage des ressources africaines pour remplir les caisses de l'UMP du PS, voire du Front national si on en croit M. Bourgi.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu