Avertir le modérateur

24/05/2011

Du bon usage du populisme

Une fois n'est pas coutume, je soutiens la fronde des députés UMP contre les nouvelles mesures de sécurité routière prônées par le gouvernement. Nonobstant le fait qu'aucun ministre, ni membres de cabinets ministériels, ni députés et sénateurs, ni policiers, ni gendarmes, ni préfets, ne sont jamais verbalisés ou font sauter leur PV, y compris si l'infraction est commise à titre privé, c'est la justification même de ce durcissement des conditions de roulage que je conteste.

Certes, il y a une - légère - augmentation des morts sur la route. Mais qui sont ces morts dont le décès doit servir de leçon aux automobilistes vivants? Des intermittents de la route, des RTTistes patentés, Parisiens et autres banlieusards, qui délaissent train, RER et métro pour prendre leur voiture poussiéreuse au garage, ou la loue - nouvelle tendance très bobo -, n'hésitant pas à coller au cul de la voiture précédente pour arriver le plus vite possible sur leurs lieux de villégiature. Car la réalité statistique est là: la mortalité routière augmente le week-end et de préférence les longs. Bref des cons qui jusque dans la mort vont emmerder ceux pour qui la route est une compagne quotidienne et exigeante en attention et en prudence.

Punition collective C'est vrai de ce représentant de commerce qui, effectivement, sur une A4 déserte à 19h un jeudi de février (ou un mercredi de mai, ou un lundi de septembre) pousse sa voiture de fonction au maximum pour rentrer assez tôt chez lui et embrasser ses enfants, à l'abri des radars grâce aux panneaux indicateurs et au détecteur que l'on veut désormais bannir. C'est vrai aussi plus simplement de ce navetteur entre Metz et Nancy dont le pire danger n'est pas la pluie, mais les jours de départ en vacances, cette nuée de touristes belges, hollandais ou allemands qui envahissent son parcours habituel. Il s'agit donc d'une punition collective, décidée par des gens qui ne payent jamais leurs amendes au profit de gens qui sortent leur voiture dix fois par an. Normal que ce soit l'unique sujet de discussion dans nos provinces où la voiture n'est pas un mode de promenade mais un instrument de travail.

Commentaires

Mais c'est bon sang qu'il a raison le Yannick !!!!
Que n'y avait t'on donc pas pensé plus tôt !
Voilà l'idée ! Puisque cette subite et très malvenue augmentation de mortalité routière n'est due qu'à des "RTTistes de la route et autres automobilistes du dimanche" et bien interdisons donc l'usage de la voiture pour partir en vacances ou même en déplacement de loisir dominical ! Mais attention ! Soyons juste pour cette dernière mesure il faudra des dérogations pour ceux qui travaillent le dimanche.
Mais au fait, j'ai un petit problème que vous devriez pouvoir me résoudre en deux coups de cuillère à pot monsieur Laude. Dans quelle catégorie rangeriez vous donc les quatre piétons qu'étaient le père, l'oncle, la mère et sa gamine de trois ans attendant à pied à un abris bus dans la bonne ville de CHELLES (77) avant que d'être fauchés par un automobiliste ivre, sans permis et récidiviste et ce courant du mois d'avril 2011 ?
Pour vous aidez je vous précise que, seul le père a survécu quoique grâvement blessé et que la gamine après l'impact ressemblait à une poupée disloquée.
J'avoue avoir du mal à caser ces indignes et enquiquiqnantes victimes vu que précisément elles avaient choisi le bus comme mode de déplacement et non délaissé celui-ci pour une éventuelle "voiture poussièreuse au garage" ou alors une location-"nouvelle tendance bobo"... Pouvez-vous m'éclairez la dessus ?
A bien y réfléchir je vois bien une explication. Comme cela s'est déroulé un samedi soir si ma mémoire est bonne et bien je pense que ces gens étaient tout simplement pauvres. En tout cas qu'ils n'avaient peut être pas forcément les moyens de circuler en bagnole un week end passé le 15 du mois ce qui est souvent difficile pour certaines familles. Alors se sont tout simplement des pauvres piétons du week-end !!! Bon sang mais c'est bien sûr !! Donc la punition est aussi collective et tout ça aussi parce que ces sales fichus pauvres n'ont rien trouvé de mieux à faire que d'avoir l'idée saugrenue d'attendre un bus sous un abris-bus ! Elles n'ont pas pu échapper à leur destinée en croisant le chemin rectiligne (normal on est sur un rond point. Non mais !!!) de ce brave chauffeur.
En effet, conscient de son état d'hébriété et de sa situation peu confortable au regard de ces insupportables tracasseries administratives qui exigent d'avoir un permis de conduire pour se trouver derrière le volant de la plupart des voitures circulant dans notre pays, ce sympathique et éméché honnête citoyen (vache à lait que l'on traîte honteusement comme un délinquant) se dépêchait de rentrer chez lui, un samedi soir pour embrasser ses enfants !
Ah, mince raté ! Il trimballait avec lui sa gamine... J'ai pas bon sur ce coup là .
Bon qu'à cela ne tienne, reprenons : il trimballait sa gamine avec lui certes mais il se dépêchait de rentrer chez lui pour mieux la serrer dans ses bras et lui délivrer des gros baisers avinés sur ses petites joues car on ne peut faire cela en même temps que conduire; c'est bien connu sinon ce serait trop dangereux.
Donc à cause de ces quatre personnes et bien notre pauvre victime de conducteur risque 20 ans de prison. Que dis-je 10 enfin seulement 5 effectivement purgés et comme la règle est encore à moins 50% dans la braderie judiciaire rien qu'au prononcé des peines il en fera plutôt 3 ans tout compte fait. Bon au moins sa gamine pourra aller le voir au parloir et puis il continuera de la voir grandir.
Heureusement qu'il y a une justice dans ce bas monde car de l'autre côté l'irresponsable père quant à lui n'aura plus qu'à aller (en béquille et peut être encore en bus) pleurer sur la tombe de sa fille et de sa femme ainsi que celle de son beauf ! C'est tout ce qu'ils méritent de toute façon. Ces sales piétons !
Voilà Monsieur Laude j'espère avoir trouvé tout seul la bonne réponse à ma question. Mais j'ai peut être dit une bétise aussi. Ne m'en veuillez pas trop, je ne suis pas un grand expert en sécurité routière. Aussi je vous serai reconnaissant de bien vouloir me transmettre votre avis des plus éclairés à ce sujet.
Encore un seconde question si je puis me permettre :
De votre côté à quelle catégorie de conducteur estimez vous appartenir :
Celle pour qui la loi doit s'appliquer dans les limites de la commodité personnelle , commodité en vertu de laquelle
on a toujours de "bonnes raisons", dont on est naturellement soi-même le juge, pour être légitime dans l'illégalité, fût-ce en nuisant à des tiers ?
Ou bien celle qui consiste à expliquer que :
Ce n'est pas la misère qui tue les clochards mais le froid
Ce n'est pas la pollution à effet de serre qui provoque allergie en tout genre, difficulté respiratoires voire décès chez les plus fragiles mais le beau temps estival, le soleil sans trop de vent ?
Enfin j'ai une troisième question à soumettre à votre esprit si vif.
Quelle différence y a t'il entre les cons faisant de leur blog le café du commerce et les clients du cafés du commerce lançant des discours et remarques à la con comme sur certains blogs ?

Écrit par : semoule | 27/05/2011

@ Semoule: Il se trouve que je connais Chelles, qui n'est traversé à ma connaissance d'aucune autoroute. Mon post contestait la justesse des nouvelles mesures annoncées pour renforcer la lutte contre la vitesse sur autoroute. J'ai mon permis depuis 1982 et j'ai connu la France avec moitié moins d'autoroute et le double de morts. L'autoroute est un miracle de sécurité routière au regard de la nationale à 2, 3 et même 4 voies. L'autoroute n'est pas dangereuse en raison de la vitesse mais des erreurs de conduite (doubler sans regarder dans le rétroviseur) ou des imprudences (ne pas tenir compte des distances de sécurité et de freinage avec la voiture précédente). Le conducteur habituel sur autoroute ne commet ce type de bêtise mais seulement le touriste. Lequel, touriste, que l'on retrouve habituellement sur vos tristes rues de banlieues. D'où votre fait divers à Chelles. Chelles, qui comme bien de ces villes traversées par une nationale, aurait beaucoup à gagner pour sa sécurité routière si la France adoptait la règle intangible de la priorité à droite comme en Belgique. En effet, à Bruxelles comme à Liège, la priorité est absolue à chaque carrefour, quand bien même vous roulez sur un large boulevard et que surgit de votre droite, sans même un temps d'arrêt, une voiture d'une impasse. Conséquence: les feux rouges sont très rares dans les villes belges alors qu'ils sont à chaque carrefour urbain en France. Ce respect garantit la prudence (car l'assurance vous est toujours défavorable quelque soient les circonstances) alors que la longue ligne droite (en l'occurrence la N4 je suppose à Chelles), dès lors que vous avez tous les feux verts vous incite à rouler vite, voire à accélérer pour passer à l'orange, au risque de renverser un piéton audacieux ou un cycliste grillant le feu rouge. Si vous devez respecter la priorité à droite, responsabilisé par l'absence de feu et la menace de perdre votre bonus, vous roulez au contraire à allure régulière, marquant une courte pause à chaque carrefour. Autre avantage, la nuit, vous n'êtes pas arrêté toutes les 3 minutes par un feu rouge pour céder le passage à aucune circulation... Quant à la conduite en état d'ivresse, que dire? Que je suis contre? Soyez rassuré, je suis contre.

Écrit par : yannicklaude | 30/05/2011

Semoule j'aime beaucoup votre intervention elle est la démonstration de la bêtise qu'on croise en ce moment, en effet les victimes dont vous parlez n'ont rien demandé mais croyez vous que les mesures prises auraient arrêté un chauffard récidiviste déjà privé de son permis et encore bourré au volant? Votre commentaire est emplie de mauvaise foi, de raccourci faciles et de contre sens parce que la réalité c'est que si au lieux d'installer des radars partout, de stigmatiser la vitesse on avait utiliser cette argent pour instaurer de vrai contrôles d'alcoolémie, avec une vrai présence policière sur le bord de la route plutôt que des machines qui sanctionne sans discernement et bien ce drame n'aurait pas eu lieux et que finalement en raisonnant comme vous le faites vous portez une part de la responsabilité de ce drame

Écrit par : nomnoim | 11/06/2011

bon moi ce qui me contrarie dans cette histoire et je suis d'accord avec nomnoin c'est qu'a chaque fois que
ce produit un accident grave provoqué par un mec bourré recidiviste et sans permis ben j'ai l'impression
que comme au lycé c'est punition generale cela devient lassant et je pense au malheureux qui se fait gauler
au risque de perdre son emploi et se retouver sans ressources pour quelques menues infractions repétées
est ce la bonne solution ? deja on truque les statistiques pour nous faire avaler toutes les sanctions je pense
qu'un jour vu le nombre grandissant de mecontents ben dans les urnes pourrait y avoir des surprises !!

Écrit par : Michou | 17/06/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu