Avertir le modérateur

08/03/2011

Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

La procédure engagée hier par l'Union européenne contre la France pour violation persistante des droits fondamentaux sanctionne 6 mois de dérive nationaliste qui isole chaque jour davantage notre pays au sein de l'Europe et plus largement de la Communauté internationale. Le rétablissement de la peine de mort, voté le mois dernier au Parlement, aura été la provocation de trop aux yeux de nos partenaires européens qui ont pourtant déjà beaucoup enduré, tant la politique indigne de notre pays rejaillit sur l'ensemble de l'UE dont la crédibilité est désormais dramatiquement affectée aux yeux du monde, comme en témoigne l'effondrement du cours de l'euro.

La séquence ouverte le 27 mai dernier avec l'arrivée de Marine Le Pen à l'Elysée sera sans doute considérée comme une des pires périodes de notre histoire avec le régime de Vichy, la Grande Terreur et la folie de Charles VI en pleine Guerre de cent ans. A peine élue et le gouvernement formé, la Présidente de la République s'est aussitôt attelée à museler le principal contre-pouvoir potentiel à sa monstrueuse politique. C'était tout l'enjeu du référendum du 24 juin dernier pour inscrire la préférence nationale dans le Préambule de la Constitution. La veulerie de l'UMP, l'ambiguïté scandaleuse d'une partie de la gauche et malheureusement le désintérêt de nos concitoyens pour ce scrutin au contraire marqué par une forte mobilisation frontiste lui ont permis d'obtenir carte blanche du peuple français sans plus risquer le désaveu du Conseil constitutionnel dont la plupart des membres ont d'ailleurs démissionné, à l'exclusion notable de l'ex-Président Nicolas Sarkozy, contrairement à ses deux prédécesseurs, Valéry Giscard d'Estaing et Jacques Chirac.

Farce tragique Premier acte: la suspension le 1er juillet, sans aucune concertation avec l'UE, de l'application des Accords de Schengen au prétexte de lutte contre l'immigration clandestine. Ce coup de force n'a pas eu l'effet escompté, et a même tourné à la farce tragique avec l'affaire de Marseille, cet été, et la découverte dans un conteneur abandonné par les dockers en grève de 150 marocains morts asphyxiés qui avaient passé la frontière pour venir travailler illégalement chez un maraicher...élu du Front national. Les conséquences ont en revanche été immédiates sur les échanges économiques: le contrôle systématique des papiers à nos frontières provoque des embouteillages monstres, qui dissuadent ceux qui ne sont pas obligés de transiter par notre pays, et retarde les livraisons dans nos magasins et supermarchés, comme chacun peut s'en rendre compte en faisant ses courses, mais aussi dans nos usines et ateliers privés de pièces détachées et de matières premières.

Cette mesure absurde ne suffisant manifestement pas à établir sa sinistre réputation, le gouvernement Lepéniste s'est engagé dans la foulée dans sa politique dite de "Francisation". Il y a d'abord eu, au nom de "l'emploi pour les Français d'abord", la  réduction rétrospective à 3 ans des cartes de séjour accordée initialement pour 10 ans et qui place des centaines de milliers d'immigrés légaux dans une situation précaire intenable. Puis est venu la chasse ouverte aux Français d'origine étrangère avec la déchéance de nationalité de 70 000 personnes, avec effet rétroactif, l'objectif affiché étant de 200 000, sans que ce chiffre n'ait jamais été étayé par le ministère de la Nationalité et de l'Immigration. Beaucoup étaient certes des délinquants emprisonnés ou condamnés pour différents crimes et délits, mais la plupart ne répondaient que de fraudes au fisc ou aux allocations familiales, des délits répréhensibles mais dont de "bons Français" de plusieurs générations se rendent aussi coupables sans que cela porte à de si radicales conséquences.

Complot mondialiste Chacun se souvient des rafles opérés lors de la Rentrée dans les écoles pour arrêter les enfants des personnes expulsées, tous ou presque nés en France, et punis collectivement pour la faute supposée de leurs parents. Ces images insoutenables ont fait le tour du monde, nous valant les premières salves de critiques européennes et internationales. Les caméras n'avaient toutefois pas encore filmé le pire: la répression sanglante il y a un mois contre les émeutiers du centre de rétention de Nîmes, où s'entassent un millier d'étrangers reconductibles à la frontière, alors que ce centre n'a théoriquement une capacité d'accueil que de 150 personnes. Bilan: 8 morts, dont 2 femmes et un bébé. Les policiers républicains qui s'étaient opposés aux ordres ministériels ont été révoqués et sont menacés de poursuite pour trahison.

Marine Le Pen aurait alors pu pendre la mesure des risques que sa politique faisait porter aux pays. Bien au contraire. Le Front National décrétant qu'il s'agissait d'un "complot mondialiste", la Présidente de la République décida d'une fuite en avant dans nos relations internationales au nom de la doctrine dite du "Souverainisme participatif". La sortie de l'OTAN en sera en octobre l'acte le plus symbolique, et malheureusement ce fut aussi un beau coup politique salué par une partie de la gauche. Désormais la France, membre fondateur de la plupart des organisations internationales n'y participent plus qu'au coup par coup et selon les humeurs de ses dirigeants. C'est au nom de cette doctrine que nous avons mis notre veto voilà 15 jours à une résolution à l'ONU exigeant une exclusion aérienne de la Syrie, malgré les massacres en cours dans ce pays, un des derniers affectés par les révolutions arabes de l'an dernier. C'est toujours au nom de cette doctrine que nous refusons de livrer Miroslav Antevic au TPI, un criminel de guerre serbe, ami de notre ministre de la Défense.

Spirale infernale Cette obsession nationaliste n'est naturellement pas sans impact économique et social. Après les illusions de la "Révolution fiscale" engagée en août  et l'instauration d'une taxe unique (flat tax) de 25% sur les tous les revenus, la consommation et les entreprises, l'heure des comptes a en effet déjà sonné. Comptes publics, totalement asphyxiés par des rentrées fiscales en chute libre et non pas en expansion comme le prédisaient les économistes libéraux qui peuplent désormais les cabinets ministériels, mais aussi comptes sociaux asséchés, tant la suppression des prestations aux immigrés ne pouvait suffire à compenser la baisse drastique des cotisations. Le déficit est en passe d'atteindre les 9%, plus encore que pendant la crise financière, et le baratin gouvernemental selon lequel il ne s'agit que d'une transition avant que le nouveau système ne produise tous ses effets ne convainc personne: toutes les agences ont ainsi fortement dégradé notre notation sur les marchés obligataires où nous empruntons désormais plus cher que la Grèce! Quant au rebond d'activité attendu, il n'est naturellement pas aux rendez-vous: aux centaines de contrats annulés avec des entreprises étrangères au prétexte de la "francisation" des marchés publics a évidemment répondu des milliers de contrats annulés par nos partenaires à l'encontre des entreprises françaises.

Chacun connait la prochaine étape de cette spirale infernale: la sortie de l'euro, où nous pousse d'ailleurs l'Allemagne qui refuse de voir la devise européenne emportée définitivement par la tourmente Lepéniste. C'était au programme de la candidate Le Pen et si la Présidente Le Pen ne l'a pas encore fait, c'est tout simplement en raison du coût astronomique de cette opération suicide, le futur franc s'annonçant d'ores et déjà comme une monnaie de singe avec laquelle il faudra rembourser une dette lourde contractée en euro. A moins que sur sa folle lancée, elle ne décide de ne plus rembourser. Une hypothèse malheureusement plus que crédible de sa part et qui aggraverait notre ruine financière et morale. En tout cas, désormais qu'une procédure est lancée à Bruxelles pour déchoir notre pays de ses droits de vote au Conseil, plus rien ne devrait arrêter Marine Le Pen.

Censure jamais connue depuis l'Occupation Reste la question qui taraude toutes les rédactions, même les plus complaisantes à l'égard du pouvoir: combien de temps encore la presse pourra dénoncer cette dérive hallucinante vers l'autarcie et le repli nationaliste? Pas longtemps, à écouter notre ministre de l'Information selon qui les médias participent à une "campagne anti-française". Déjà la loi sur l'audiovisuel public a bâillonné toute l'information sur France Télévision et Radio France. La loi sur "la diffamation et l'information objective" en préparation laisse augurer une censure jamais connue depuis l'Occupation. La suppression des subventions, alors que le marché publicitaire est en chute libre, place aujourd'hui nos journaux dans une situation difficile, heureusement contrebalancée par un formidable regain d'intérêt du lectorat. Les ventes ont triplé en quelques mois. Ce n'est toutefois pas à la presse de remplacer le courage politique. L'opposition républicaine, morcelée depuis l'élection présidentielle et les divers ralliements honteux au pouvoir, doit d'urgence se ressaisir. Ce cauchemar a déjà six mois. Encore quelques semaines de nuits et de brouillards Lepéniste sur notre pays et la France ne s'en relèvera jamais.

 

Yannick Laude, le 18 novembre 2012

 

PS: cet article est une uchronie tragique, hélas nourrie par la lecture du programme du Front national.

Commentaires

Là, vous avez fait fort et j'adooooore !!!
Mais comme j'ai l'esprit de contradiction, je me permets de rectifier certaines scènes (à ne pas censurer bien sûr, puisque vous êtes contre la censure ! ;-)

1) Le parlement rejette la proposition du gouvernement lepéniste d'nstaurer la peine de mort et le référendum à ce sujet confirme ce rejet.

2) Jacques Chirac purge sa peine de prison dans la même cellule que Jean Noël Guérini, quant à VGE, il coule des jours paisibles dans une maison de retraite.

3) L'UE s'inquiète des manifs monstres en soutien à Marine : en Grèce , et dorénavant au Portugal obligé de recourir à l'aide de l'UE et du FMI qui imposent des plans drastiques de rigueur. En plus, l'effondrement de l'euro arrange pas mal de pays qui redeviennent compétitifs.

4) Marine le Pen redonne au peuple français le droit de se prononcer par référendum sur le traité de Lisbonne, et sur l'adhésion de la Turquie à l'UE, honteusement confisqué par nos élus en 2008

5) Bilan: 8 morts, dont 3 hommes et un couffin.

6) Afin d'éviter les embouteillages à nos frontières, les douaniers français font des stages chez leurs confrères américains et revisionnent des films de l'époque où la France maîtrisait ses frontières (j'ai pas vu de films avec des embouteillages aux frontières françaises!) (ceci dit, je suis CONTRE les frontières)

7) Avec la sortie de l'Otan, la France retrouve l'indépendance de sa politique extérieure face aux USA: pourquoi alors on dit que Général de Gaulle avait raison et pourquoi on est tellement fiers du discours de M.Villepin à l'ONU ?

8) Le gouvernement lepéniste demande au TPI de juger de toute urgence Hasim Thaci, supposé coupable de trafic ignoble d'organes et qui pourtant occupe toujours le poste de premier ministre kosovar.

9) Quant à la sortie de l'euro (je suis CONTRE), il convient de ne pas raconter n'importe quoi. Lisez un peu quelques grands économistes, c'est possible sans mettre le pays à genoux. L'Argentine et autres pays l'ont fait et ils ont retrouvé une croissance folle.

10) Quant à la censure, ne vous inquiétez pas, nous avons internet qui nous informe, même aujourd'hui...

Surtout ne prenez pas mon post comme pro Marine ! surtout pas !!!! mais tout ce qu'il est exagéré est contre productif ; ce n'est pas comme cela qu'il convient de combattre les idées FN !

Écrit par : Léa | 08/03/2011

Bravo Yannicku!

Tu ecris comme dans les romans de barbara cartland que ils sont exellent et plein de la suspense!

Mercipour ton blog

Andreu

Écrit par : andreu kolocu | 09/03/2011

connaissez vous "le camp des saints" monsieur yannick

Écrit par : lololillois | 09/03/2011

@ Léa:...votre casest irrécupérable! Je veux bien vous croire anti-frointiste mais votre souverainisme indécrottable est une source de contesternation. Encore une fois, quand je dis "hors de l'Europe, point de salut pour la France", ce n'est pas par passion (j'aurais préféré comme vous que Napoléon gagne Waterloo et qu'aujourd'hui l'Europe soit française) mais par pragmatisme. Toute autre option est un leurre. Mais je sais que c'est difficile à comprendre pour des non-initiés. Si Yves Calvi ou un équivalent tenait le journal de 13h à TF1, ce serait une évidence.

@ Andreu: je crois savoir qui tu es. Ton IP est celui de Mc Anus et autres débiles. Je t'emmerdes et va te faire foutre.

@A Lololillois: Non, j'ignore tout du camp des saints. Mais je ne suis guère croyant.

Écrit par : Yannick Laude | 09/03/2011

C est un livre ecrit par jean raspail dans les années 70 avec une vision prophetique assez realiste et en phase avec l actualité du moment,ne pas connaitre ce livre cela m etonne de vous

Écrit par : lololillois | 09/03/2011

au passage je vous trouve tres desagreable vis a vis des intervenants sur votre post.
que seriez vous sans lecteur ??? estimez vous heureux que des personnes s interressent a votre travail aussi irréaliste soit-il.

Écrit par : lololillois | 09/03/2011

@ Yannick Laude

Déjà une: vous pourriez dire bravo pour mon texte, comme je l'ai fait pour le votre!

Déjà deux: je ne suis pas plus souverainiste que vous, bien que j'aime plus mon pays que vous apparemment.
Et je ne préfère rien du tout (Napoléon)

Déjà trois: Je bosse donc je ne regarde pas le journal de 13h comme vous... (Calvi, j'adore ses Mots croisés)

Déjà quatre: mon post voulait tout simplement dire que pour être efficace dans le combat contre le FN, il ne faut pas raconter n'importe quoi. Que vous ne le compreniez pas, m'étonne vachement!

Déjà quatre: certains de mes points sont justes et vous le savez parfaitement bien!

Écrit par : Léa | 10/03/2011

@ Léa: Une: Certes vous faites preuve d'imagination, même si à ce stade l'écriture reste laconique, mais vos flgurances ne sont pas étayées. Par exemple, sortir de l'OTAN (comme dans le programme du FN) ou sortir du commandement inégré (comme De Gaulle) n'est pas la même chose. Dans un cas, nous nous isolons, dans l'autre nous sommes toujours membres d'une Alliance. J'ajouterai qu'après avoir longtemps pensé comme vous sur l'OTAN, aujourd'hui je suis en faveur d'une alliance solide avec les Etats-Unis car le monde du XXIéme siècle n'est plus celui du XXème et qu'au final j'ai plus d'affinités avec les Américains dont j'apprécie la litterature, le cinéma et la musique qu'avec les Chinois ou les Indiens. Autre exemple: jamais un gouvernement lepéniste ne trainera quelqu'un devant le TPI car le Front National refuse toute juridiction supranationale et son programme en annonce aussi la sortie pour notre pays.

Deux: J'aime mon pays et c'est parce que je suis persuadé que s'il jouait davantage l'Europe, l'UE nous serait plus favorable, que j'enrage face à toute thèse souverainiste qui ne fait que laisser le champ libre à d'autres pour prendre le leadership.

Trois: Je n'ai pas non plus le temps de regarder Jean-Pierre Pernaud mais je sais que ce crétin modèle la pensée de nos provinces dont les habitants ont le temps, eux, de rentrer chez eux pour déjeuner.

Quatre: Evidemment qu'il est juste de penser qu'il y aurait de la résistance à un gouvernement front national. Il est même absurde de penser que Marine Le Pen pourrait être élue. Mais j'ai fait oeuvre de fiction, alors j'alimente une fiction.

@ Lololillois: Le seul livre que j'ai lu de Jean Raspail remonte aux années 80 et il s'agissait de "qui se souvient des hommes", sur foi d'un prix litteraire dont je ne me souviens plus. Je n'ai pas aimé et n'ai donc pas poussé plus loin mes investigations sur cet auteur..

Mes échanges de vieux couples avec Léa ne doivent pas vous effrayer. S'il m'arrive parfois de m'énerver contre elle, c'est qu'elle a un sens très particulier de la provocation dont on ne sait jamais si c'est du lard ou du cochon... J'ajoute que le fait de dialoguer avec quelqu'un dont j'ignore le nom, le métier, la réalité même du sexe et de l'identité, n'aide pas toujours à conserver son calme.

Si ce sont mes insultes au soit disant Andreu qui vous choquent, sachez que ce personnage est un ennemi personnel qui signe sous d'autres pseudo, comme Mc Anus (répérable par un IP similaire) et qui ne cherche en fait qu'à me nuire et à me décrédibiliser.

Enfin sachez que lorsque j'écris, je n'ai jamais l'impression de travailler mais au contraire de me distraire.

Écrit par : Yannick Laude | 10/03/2011

1) Je voulais dire "sortir du commandement intégré" bien sûr : aujourd'hui nous avons Obama qui est posé et sage, mais demain , on peut avoir un Bush bis et là, ça craint, non ?
Et quelle voix a la France aujourd'hui au sein de l'Otan ? Craint-on son veto ? Que nenni ! voilà le sens de mon point.

2) Tiens, tiens : quid de la GB qui décide et impose pas mal de choses ?

3) Quand je ne déjeune pas avec mes ami(e)s , en prenant mon pt repas, j'écoute BFM business ou RTL 2, Virgin music, ou RFM : ça détend vachement !

4) Absurde, oui, mais si impossible? je sais pas : il suffit d'écouter les gens

5) J'aime votre fiction et je l'ai exprimé, mais certaines affirmations étaient trop pathos.

Ps cela ne me gêne pas que vous vous mettiez en boule du moment où j'ai le droit de vous répondre. Et pour connaitre quelques détails sur moi, demandez à Jean, il sait (presque) tout
Vous voulez voir mon sexe, mais quel gros cochon que vous êtes ! :-D

Écrit par : Léa | 10/03/2011

Un post initial qui fait froid dans le dos, mais dont le futur de la France se rapproche dangereusement depuis 2007. Il faut se reveiller, l'UMP joue le jeu du FN depuis des annees, chaque jour construisant une marche supplementaire vers les abyss du replis sur soit, de l'intolerence et de la negation du progres d'un monde de plus en plus oriente vers l'ouverture.
Le programme economique du FN suit betement la strategie chinoise de la devaluation monetaire pour devenir competitif.. Devaluer sa monaie ne vas surement pas aider la France pour qu'elle puisse importer les matieres premieres dont elle a besoin ou les produits de consommation courante. J'aimerai bien connaitre la tete des familles frontistes quand ils devront payer leur homecinema made in France 3 fois plus cher que le prix actuel. Comment une devaluation de la monaie peut entrainer une augmentation du pouvoir d'achat.

Les commentaires sont par contre limite du risible avec des analyses indignes d'un niveau brevet des colleges.
Je vais prendre quelques exemples: "1) Le parlement rejette la proposition du gouvernement lepéniste d'nstaurer la peine de mort et le référendum à ce sujet confirme ce rejet."

La premiere chose qu'un parti national populaire, ou un parti "national socialiste" fait quand il passe au pouvoir, il n'y a qu'a lire un livre d'histoire, il dissout l'assemblee ou le parlement, selon le nom de l'institution concernee dans le pays, pour s'assurer d'une majorite confortable et efficace.
Il peut ensuite passer ses reformes prioritaires de facon rapide sans aucun probleme. Rien ne force le president a invoquer le referendum pour passer une loi. Le recours au referendum n'a lieu que pour un changement affectant la constitution, ou quand le president pense que l'avis du peuple va aller en sa faveur contrairement a l'avis du parlement en place au meme moment.

"4) Absurde, oui, mais si impossible? je sais pas : il suffit d'écouter les gens"
Le probleme est qu'il y a beaucoup de gens absurdes qui votent uniquement en fonction de ce qu'on leur dit a la tele. Bon nombre de stars - personnes dont la fortune personnelle s'eleve a des montants plus que raisonnables - votent a droite pour leur propres interets. Du fait de leur poplarite, ils influencent des masses de petites gens qui de ce fait votent contre leurs propres interets. Combien de gens font le travail des journalistes a verifier l'authenticite de ce qu'on leur regurgite dans la presse? Combien de gens essayent de faire la part des choses entre chomage et immigration et prennent vraiment le temps pour reflechir?

La deseducation et la desinformation ont toujours ete les armes des mouvements extremistes. La France se trouve malheureusement dans une situation ou le gouvernement reduit les fonds pour l'education et allege les programmes scolaires de facon continue depuis la retour au pouvoir de la droite. Dans quel but? Je pense pas qu'il y ait a chercher bien loin aux vues des commentaires ci-dessus.

Il n'y a pas de solution miracle, mais le FN est tout sauf une solution.. C'est l'histoire un depressif qui sombre dans l'alcoolisme pour se sentir mieux..

Écrit par : MiniZor | 10/03/2011

Ecrit par : MiniZor | 10.03.2011

Vous etes d une lourdeur....

Écrit par : lololillois | 10/03/2011

@ MiniZor

Cher professeur,
J'avoue humblement d'avoir séché quelques cours d'histoire, mais pas de mon plein gré...

"La premiere chose qu'un parti national populaire, ou un parti "national socialiste" fait quand il passe au pouvoir, il n'y a qu'a lire un livre d'histoire, il dissout l'assemblee ou le parlement, selon le nom de l'institution concernee dans le pays, pour s'assurer d'une majorite confortable et efficace."

En lisant votre phrase, j'ai l'impression que vous êtes un fniste qui s'ignore, puisque vous pensez que les Français choisiraient massivement les parlementaires d'extrême droite. Mais qu'est ce qu'il vous fait dire cela ?!
Si j'ai donc parlé du référendum sur la peine de mort, c'est parce Marine le Pen en parle et j'en suis sûre que les Français rejetteraient cette barbarie !

Pas sûr que les "stars" votent massivement à droite (regardez un peu plus Laurent Ruquier) et que la majorité des journalistes soient de droite. De toute façon, il n'y a pas à juger les gens, chacun fait ce qu'il veut : c'est ça la démocratie!

Quant à l'euro : il était très mal pensé puisque les pays de l'eurozone ont des économies si divergentes ! L'euro trop fort ne correspond donc pas à ces économies et besoins si disparates et a provoqué de nombreuses délocalisations et donc le chômage et donc une aggravation de nos dette&déficits; le nier est malhonnête !
Lisez un peu quelques économistes pro UE, pour vous en persuader.

Ps
Yannick Laude a écrit une fiction et moi aussi, donc arrêtez de tout prendre au sérieux et vous gâcher la vie !

Écrit par : Léa | 11/03/2011

Waow… Salutaire, cette uchronie hélas plausible.
Je serai de ceux qui quitteront le navire: gouverner un pays vide serait une suite assez drôle à cette farce…

Écrit par : Annik | 11/03/2011

courage..!!!!!
fuyons..!!!!!!!

Écrit par : lololillois | 11/03/2011

Vous avez oublié de parler des heurts de plus en plus fréquents et importants avec les indépendantistes bretons ralliés par les membres les plus modérés du mouvement breton et même une partie de la gauche bretonne. Un début de guerre de sécession en Corse. Les populations et la société civile en Pays Basque Nord et en Catalogne Nord demandant leur rattachement à l'Espagne idem même chose en Alsace où un rattachement à l'Allemagne est réclamée. Sans parler des territoires et départements d'Outre Mer qui ont tout simplement déclaré leur indépendance.

Écrit par : Jef | 17/03/2011

"ce crétin modèle la pensée de nos provinces dont les habitants ont le temps, eux, de rentrer chez eux pour déjeuner"

Ahhh le bon parigo méprisant! Forcément Paris c'est la France qui travail dur, et les provinciaux eux, ne sont que des faignasses dégénérés ralliés au FN...

Écrit par : ECKERT | 18/03/2011

@ Eckert: Etant originaire du hameau de Las, commune de Chiddes, canton de Luzy dans la Nièvre morvandiaute, où je me rends toujours le plus souvent possible, je me targue de connaître les rythmes de travail en province. Ce n'est pas qu'on y travaille moins, mais c'est que le retour à la maison à l'heure de table est bien souvent une affaire de quelques minutes et que beaucoup prèfère manger chez soi que de payer un restaurant. Il se trouve que dans les grandes villes, et a fortiori Paris, la distance domicile-travail le permet rarement. Quant au vote FN, la feignantise intellectuelle, qui semble faire partie de votre nature, est effectivement son principal ressort, plus que le lieu d'habitation.
PS: je n'habite plus Paris depuis 23 ans et c'est de Nancy, où j'avais demandé à être affecté déjà pour fuir la capitale, que j'ai déménagé pour Bruxelles en 1990.

Écrit par : yannicklaude | 18/03/2011

Quant au vote FN, la feignantise intellectuelle, qui semble faire partie de votre nature, est effectivement son principal ressort, plus que le lieu d'habitation.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Si le vote fn represente un vote de feignants intellectuels,vous seriez surpris de constater aux futures elections,O combien de personnes sont effectivement fegnante(je l estime a 30%)
En effet dans votre raisonnement,je vois une attaque personnelle envers approximativement 1 tiers de votants.

Quant au vote UMPS,celui de l'allienation mentale et de ethnomasochisme,n'en parlons!!!

Vous feriez mieux de rester a Bruxelles et de vous occuper de vos fesses dans cette ville majoritairement musulmane dans 20 ou 30 ans

Courage a vous de ne pas revenir nous polluer en france avec vos conneries

Écrit par : lololillois | 18/03/2011

@ Lololillois, militant nordiste du FN, bien connu du net: vous ne vous trompez pas, il s'agit d'une attaque personnelle. La fainéantise intellectuelle n'est pas en soi de la bêtise. Mais c'est vrai qu'à vous lire, çà pourrait y ressembler. L'etno-masochisme n'existe que dans votre tête fragile. Mes deux enfants sont métis et je n'ai pas eu l'impression en les concevant de faire de l'ethno-masochisme, simplement de faire des enfants. Quand je vois un voyou, je ne vois pas un arabe ou un nègre, je vois un voyou. Pour l'anecdote, la seule fois où j'ai été sérieusement agressé dans la rue, c'était à Maubeuge et par une bande bien blanche à laquelle vous auriez donné une carte d'identité française sans confession.
PS: Il va sans dire qu'avec ce ton, c'était ici votre dernière occasion de s'exprimer.

Écrit par : yannicklaude | 18/03/2011

Bien vu de remettre de lololiyyyoiii à sa place... le camps des saint est un livre raciste une merde de jean raspail qui aurait honte de le savoir reediter aujourd'hui, raspail a plutot bien vieilli avant de mourir, mais bon...
cela représensen bien le niveau du debat que vous avez susciter... Le fn, pas besoin d'en parler... Il y a miex à faire... Montrer et parler des lieux et des gens qui font des choses les uns avec les autres et non les uns contre les autres... Ca parait simple... Pourquoi est ce si peu fait... ???

Écrit par : Choucroutman | 17/04/2011

De Bruxelles, le FN n'en a rien à foutre. Il y aura beaucoup de réformes à faire pour réparer la France. Abolition des lois immigrationnistes, mise ne place du scrutin à la proportionnelle, referendum peine de mort, barrières douanières à instaurer, études des naturalisations récentes, etc....

Écrit par : marie | 15/06/2011

Les 6 premiers mois avec MARTINE AUBRY ? : invasion massive africaine, instauration de la charriah en France, chômage galopant, explosions de violence dans les cités, augmentation des taxes et impots, laminage de la classe moyenne, vie chère, insécurité grandissante, création d'emplois bidon, enseignement : doctrine trotskyste et islam imposés, etc ... LA FRANCE SERA SUR LA PAILLE !

Écrit par : marie | 15/06/2011

Faire une uchronie délirante ne changera rien : vous n'arreterez pas ce mouvement qui surgit de chaque Patrie et de chaque Nation d'Europe et du Monde en réaction contre la dénaturation et la mondialisation. Vous ne pouvez pas, du moins pas indéfiniement, vacciner le Peuple, toutes origines, couleurs, opinions ou confessions confondues, contre son très naturel et légitime instinct de survie.
Vous croyez que les Communautés française et européenne dans leur grande majorité réagiront contre le remède protectionniste, sociale, identitaire et sécuritaire qu'elles veulent s'imposer à elles-mêmes pour guérir de leurs maux ?
Vous commettez une tragique erreur !
Le Populisme vaincra car le Peuple veut vivre et être libre.

Écrit par : ForcesPopulairesLibres | 15/06/2011

@ ForcesPopulairesLibres :

J'aime assez les références au "très naturel et légitime instinct de survie", et cette phrase finale : "le Populisme vaincra car le Peuple veut vivre et être libre.", c'est tout simplement sublime ! Camarade, tu as su trouver ce qui menace notre mère-patrie : ta connerie...

Ton texte n'est qu'un tas d'immondices sectaires, nées dans des esprits obtus et décadents et qui ont mis l'Europe à feu et à sang rien que ce dernier siècle... Refuser la mondialisation lorsqu'elle tente d'imposer un mode de vie exclusivement américain, sans rapport avec notre pays ou son histoire a tout d'honorable, mais penser qu'en arrêtant toute idée nouvelle et étrangère à notre porte est salutaire, c'est se tromper lourdement. La mondialisation est née de l'essor des moyens de locomotion et de communication : rien ne sert de considérer l'immigration comme une invasion, car toi meme, qui sait d'ou tu viens ? de belgique, peut etre, ou bien d'Angleterre... et avant, de qui descendais tu ? d'iberes espagnoles ? de néanderthales ?

Je te conseille la lecture des carnets d'Orients, de Ferrandez : tu y trouveras une phrase que je t'invite à méditer : "une nation, ce n'est qu'une colonisation réussie" : dis toi que si les anciens occupants du lieu que tu habites avait réagis comme tu le fais, tu ne serais pas là aujourd'hui...

Quant à l'éloge du populisme, tu peux te le garder : Jamais rien de bon n'est sortie de l'exploitation de quelques uns (généralement des menteurs et ou des opportunistes) sur une masse de gens ; une foule ne pense pas, ne refléchie pas quand elle s'emporte. Regarde ou cela a mené le peuple russe apres les belles paroles des bolcheviks en 1917 : le peuple a le droit d'etre libre et de vivre, mais dit toi seulement que tu veux te battre pour des choses que tu possedes déja...

Écrit par : Damien | 16/06/2011

@ Damien: tout à fait d'accord avec toi. Les diatribes d'extrême droite de ForcesPopulairesLibres et de Marie sont d'une connerie sans nom.

Le populisme, c'est l'art de fabriquer de faux problèmes et de jeter des bouc-emissaires à la foule au lieu de s'atteler aux vraies questions. Et je suis concernée à chaque fois que je lis quelqu'un qui cède à cette facilité intellectuelle...

Écrit par : Colibri | 17/06/2011

Lutter contre le fn ? Pourquoi?

Le FN est souvent jugé raciste (et cela arrange bien la gauche et la droite qui sans cela n'auraient pas eu le monopole depuis 30ans en volant le peuple (et là je parle aussi de la gauche...), en profitant de tout le monde (y compris de certains étrangers...

Le FN est jugé inhumain.... par des propos portant à confusion ou grande gueule de Lepen (père).
Seulement on ne nous parle jamais du génocide orchestré et soutenu par MITTERAND et d'autres personnalités de gauche (ainsi que juppé et d'autres de droite qui ont aussi aidés à cela...)
1 million de victime en arique !!!

1 million de mort, d'innocents, d'enfants !!!!

Voilà votre gauche si humaniste, si propre, si ouverte sur les étrangers.... et après cela la gauche juge hitler ? Ils auraient fait pareil , 1 million de mort je sais pas si vous imaginez les souffrances, les tortures, les villages entiers brulé, les viols, les égorgements .

Vous m'amusez plus du tout tout ceux qui votent ou parlent de la gauche comme les sauveurs du monde qui font que le bien contre le mechant FN, là vérité c'est que la gauche est coupable des pires meurtres, de l'un des pires génocide de l'histoire !!

Et pire , la gauche cache cela, aucun journaliste à la télévision ou les journaux ne parle de cela, aucun parti politique n'en parle non plus, aucun jugement de toutes ces personnes politiques encore en poste pour certains,
venez avec moi en afrique, venait voir ce qu'il en reste, venez voir ceux qui en ont réchappé et qui malgrès les demandes à répétition ont toujours essuyés les réponses bidons et pire même.

L'ump et le PS ont tout deux aidés les tortionnaires africains qui ont tués ces villageois parce qu'ils sont d'une autre ethnie (tutsi), vos partis si parfait face au FN enfaite EUX et EUX seul qui avaient la possibilité d'arreter cela puisqu'ils etaient au pouvoir et bien..... ils n'ont rien arreté, il ont fermé les yeux avec des troupes là bas pourtant.....
Pire ils ont apporté des munitions, des armes, et certains soutients aux tortionnaires
Pire encore ils ont accueilli à bras ouvert ces trotionnaires en leur offrant même pour certains des appartements en plein Paris payés par le contribuable Français !!
Quand les victimes africaines Tutsis (qui pour très peu ne sont pas mort) ont voulu porter plainte ect....
L'Elysée (donc l'UMP et le PS) leur ont ni plus ni moins craché à la figure !!!!

Voilà la vérité sur votre gauche et votre droite raciste plus que personne, monstrueuse pire qu'hitler (car lui avait au moins l'excuse d'une situation militaire et économique du pays catastrophique qui les a fait glisser vers n'importe quoi...) mais le PS n'avait l'excuse de rien dans ce génocide !!!!

Le PS est un parti raciste qui l'a prouvé par ce génocide ethnique, inhumain pour les mêmes raisons plus d'autres trop longues à citer et un parti des plus dégoûtant car encore à ce jour ils cachent la vérité et les journalistes avec, ainsi que tout ceux qui vote pour le PS !!!

Mais peut etre que je me trompe et que je devrait faire comme tout le monde... dire hann le FN ils ont dit ca...hannnn c'est pas biennn, votons PS ^^ eux ils font du social puis ils sont pas racistes et pas méchants.... malgré 1millions d’assassinat sur le sol africain pour simplement une raison d'origine...pff

Voter PS c'est pire que de soutenir hitler.

Écrit par : Franck | 15/09/2011

Le PS pire qu'Hitler ? pourquoi pas ? c'est possible après tout. Je suppose que tu les as vécu les années Mitterrand, donc tu es mieux a même de juger. Mais les années Hitler, les as tu vécues ? as tu dû vivre avec une étoile jaune brodée sur tes vétements pour rappeler à la bonne société à quel point tu étais misérable ? as tu eu les lieux publics interdit aux chiens et à toi même ? ou peut etre es tu un Aryen auquel tout ceci est passé a coté ?

Mais apparement tu t'offusques aujourd'hui : c'est donc que cette situation t'étais tout aussi insuportable sous le Fuhrer. Si tu blog aujourd'hui, je suppose que tu n'as pas élevé la voix à l'époque du nazisme, sinon tu aurais connus les joies de l'isolation sociale, le bonheur de voir tes connaissances se détourner de toi parce qu'une police secrete les menaces si elles te soutiennent, le grand plaisir d'un passage à tabac par des policiers pour non conformisme et l'extase d'une séance de torture par la gestapo, si ce n'est l'immense privilege d'acceder à un des tres prisés camp de travail jusqu'à ce que mort s'en suive. Je doute que Miterrand ait été jusque la, mais apres tout pourquoi pas ? qui sais, peut etre m'a t on mentit pour me protéger d'une vérité trop atroce...

Autre chose qui me perturbe dans ton propos : tu affirmes que... enfin, tu ne veux surment pas dire que... les hommes politiques pourait nous... nous... nous mentir, à nous les électeurs apres nous avoir promis monts et merveilles ? moi, j'ai appris cela à l'age de 10 ans, en mê temps que le fait que le père noël n'existait pas... une rude journée... malgres tout, nos représentant nationaux sont élus de maniere démocratique, et meme au suffrage universel directe pour le président, ce qui veut dire que si cet homme commet des atrocités et nous cache la vérité, c'est comme meme parce que plus de la moitié des électeurs ont voté pour lui. Je ne veux en aucun cas justifier les actes de Mitterand ou du PS, meme si pour moi Mitterand était plus politicien que socialiste (il a passé plus de la moitié de sa vie à droite) : mais on ne peut pas élire un homme et se plaindre qu'il nous a menti ; c'est qu'il ne falait pas l'élire, et donc notre manque de clairvoyance a une part de responsabilité dans les actes que tu décris.

Enfin, non le racisme, l'aveuglement et la con(censuré)rie ne sont pas propre au FN, et on peut en retrouver dans tous les partis comme dans chaque individu. Néanmoins, il y a une différence flagrante entre un parti qui promet les meilleurs choses et ne les fait qu'à moitié et un parti qui promet de ruiner le pays et qui a de fortes chances de réaliser ses promesses...

Pour te révolter contre de tels actes et empecher qu'ils ne se reproduisent, un éventail de possibilités s'offre à toi : tu peux te mettre à lire les programmes et prendre note des actes d'hommes politique pour voir s'ils te semblent assez crédible pour obtenir ta voix ; tu peux engager les gens à ne pas prendre une éléction à la légere ; soutenir que ne pas voter consiste à renier le principe meme de la démocratie pour laquelle tant de gens sont morts... mais je ne pense pas que traiter nos hommes politiques de nazi fasse avancer quoique ce soit.

Écrit par : Damien | 15/09/2011

Cela me rappelle que dans les années 90, Minute avait fait pareil avec le programme du PS... qui ne fit rien - heureusement - de ce qu'il avait promis.

Degré zéro de l'analyse politique et de la littérature...

Écrit par : Koopa Troopa | 01/11/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu