Avertir le modérateur

03/12/2010

Eric Cantona va droit au but

Si je n'étais en découvert, c'est sans hésiter que je répondrais à l'appel d'Eric Cantona de retirer tous les avoirs de mon compte bancair.e Avec d'autant plus de délectation qu'en 2009, au plus fort de la crise financière, BNP-Paribas a racheté pour une bouchée de pain la Fortis, ma banque, dernier avatar agonisant de la bonne vieille Générale de Belgique, non sans se foutre ouvertement de la gueule des clients déjà titulaires chez elle d'un compte français. Alors qu'il s'agit désormais du même groupe, BNP applique en effet des frais pour les virements entre le compte belge et le compte français, ce qui, vous en conviendrez, est un vol manifeste, pour autant d'ailleurs que le principe des frais de transfert en euro dans la zone euro ait une justification quelconque à l'heure des codes Swift et IBAN.

Mais qu'importe mon cas personnel! Je lis que 30 000 personnes ont décidé de se rendre au guichet le 7 décembre pour ce grand nettoyage des comptes et que l'initiative est relayée dans de nombreux pays d'Europe. Quand bien même, ce "bank run" ne suffira probablement pas à désorganiser la planète finance, du moins cela aura provoqué un vent de panique chez nos chers banquiers et leurs ardents défenseurs. "Chacun son métier : il y en a qui jouent magnifiquement au football, je ne m'y risquerais pas, je crois qu'il faut intervenir chacun dans sa compétence", déclare ainsi l'ineffable Christine Lagarde, dont l'indépendance à l'égard des milieux financiers est bien connue. "Ce serait comique si ce n'était tragique", renchérit notre grand comique argentier François Baron.  "Une initiative mal fondée", selon Beaudouin Prot, le directeur général de BNP-Paribas, mon arnaqueur favori. "Ce serait dramatique pour l'ensemble du système", s'alarme François Sammarcelli, directeur général de la Société Générale, dont la réputation en matière de système défaillant n'est plus à faire: la justice française elle-même a reconnu que Jérôme Kerviel a pu engager 50 milliards d'euros sans que sa hiérarchie à la Société Générale ne s'en rende compte!

Mélange des genres Le sémillant président de la Fédération bancaire française, François Pérol, a pour sa part préféré se taire: c'est heureux pour cet homme de grande probité, ex-secrétaire général adjoint de l'Elysée qui a géré la fusion des Banques Populaires et de la Caisse d'Epargne avant d'en prendre la direction, avec celle de Natixis, la banque d'affaire qu'il avait contribué à créer lorsqu'il était associé gérant chez Rotschild et dont les dérives en matière de dérivés ont failli emporter ses maisons-mère. Un destin surprenant quand on sait à quel point les amis et collaborateurs de notre cher Président ne cèdent pourtant jamais au conflit d'intérêt ou au mélange des genres. Qu'aurait en effet pu dire M. Pérol? Rappeler que les banques privés et autres gestionnaires de fortune, que ce personnage peu ragoûtant connait si bien, conseillent depuis des semaines à leurs riches clients de retirer leurs avoirs en euros, ce qui n'a pas peu contribuer à la déstabilisation de toute la zone?

Commentaires

___________________________________________

Attention! Fascisme Déguisé:


Comme j'essaye d'expliquer la vraie nature et cause de leur action BankRun 2010 est maintenant en train de recourir à l'intimidation et je ne peux plus afficher sur les murs Facebook. Pouvez-vous m'aider à passer le mot jusqu'au 7 décembre?

___________________________________________

Attention! BankRun 2010:

BankRun 2010 est un retraits d'espèces de masse auprès des banques qui se produira le 7 Décembre qui est initié par l'ancien joueur de football Eric Cantona. Il est organisé sur Internet par un réseau d'événements Facebook et a indûment attiré l'attention des médias

J'ai pensé que beaucoup d'autres que ce mouvement été spontané et naïf et j'ai pensé que je pourrais m'y accrocher afin d'établir La Nouvelle Économie. Après une discussion sur Skype avec Géraldine Feuillien j'en suis venu à la conclusion que c'était un mouvement dont le cerveau manipulateur est encore inconnu, mais dont le but est d'établir un système économique sans doute fasciste qui apparaîtra par la terreur plutôt que d'un mouvement qui va favoriser les intérêts économiques des chacun d'entre nous.

Sous estimer l'ampleur de ce mouvement, à court et moyen terme, son caractère infâme et le pouvoir de ses sponsors serait suicidaire.

La page de notre communauté contient des instructions concernant les mesures à prendre avant le 7 Décembre pour préserver vos économies.

La Nouvelle Économie.

http://post-crash.com/fa/attention/

___________________________________________

Écrit par : V07768198309 | 04/12/2010

Retirer son argent des banques... Un concept qui n'est pas à la portée de tout le monde, beaucoup ayant vu leurs économies fondre comme neige (c'est de saison !) au soleil, avec la crise.
A moins que ce mot d'ordre d'Eric Cantona soit surtout destiné aux stars et autres people au compte en banque bien fourni,

Écrit par : bois bandé | 12/12/2010

heureusement que cet appel au retrait n'a pas fonctionné. Si le système plante, croyez vous que ce sont les plus favorisez qui souffriront ?
Les grosses multinationales pourront toujours trouver de l'argent sur les marchés à l'étranger.
Mais les petites PME ou les artisans, ce sont eux les premiers qui se verront refuser le prêt dont ils ont besoin si les banques manquent de liquidités.
L'argent dont les entreprises ont besoin pour se développer et créer des emplois.
Les salaires ne seront peut être pas honorés, les entreprises ne pouvant retirer de l'argent si les banques manquent de liquidités. Ce sont les plus faibles qui auraient été les victimes de cet appel de M. Cantonna. Mais bien sûr, lui il s'en moque, il n'a pas de soucis d'argent.

Alors avant de suivre de genre d'appel, pensaient aux conséquences. Au lieu de suivre le premier venu qui dit : j'ai trouvé le truc pour détruire le système, réfléchissez un peu si vous avez quelque chose entre les 2 oreilles.

Écrit par : Chris | 12/12/2010

@ Chris & boisbandé: Loin de moi l'idée de vouloir priver les PME de facilités de caisse mais dois-je vous rappeler que René Ricol a été nommé en octobre 2008 comme Commissaire général à l'investissement précisément pour faire pression sur les banques en leur faveur et que sa fonction existe toujours 2 ans plus tard tant elle demeure indispensable au vu des comportements bancaires? Savez vous que votre agence bancaire ne reçoit pas de financement de la BCE à 1%, son niveau depuis mai 2009, mais que le siège lui facture 1à 2% de commissions selon les établissements, ce qui ne fait que renchérir le coût du crédit aux PME? Sans doute l'initiative de Cantona était maladroite, et plus grave encore probablement non sincère puisque lui-même ne s'y est pas prêté, mais son avantage, je le répète, est d'avoir semé un vent de panique dans une profession qui justement ne fait plus son travail de proximité avec l'économie locale. Ma thèse récurrente est qu'il est indispensable de réduire la rentabilité des services financiers afin que l'épargne se dirige à nouveau vers des valeurs créatrices de vraies richesses, c'est à dire l'investissement productif industriel. Et je ne crois pas que ce soit en protégeant le modèle bancaire actuel que l'on y parviendra mais au contraire en leur rendant la vie impossible.

Écrit par : YannickLaude | 14/12/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu