Avertir le modérateur

07/09/2010

Etat de l'Union: les eurodéputés n'ont pas été récompensés de leur assiduité

Est-ce la menace (comme le préconisait le Président du Parlement) de perdre 70 euros sur leur 298 euros d'indemnités journalières ?  Est-ce au contraire un sursaut de dignité de la part d'élus humiliés par la perspective d'être morigénés comme des enfants faisant l'école buissonnière? Est-ce tout simplement la manifestation de leur conscience politique et professionnelle? Toujours est-il que l'hémicycle strasbourgeois était comble ce matin pour écouter le discours sur l'état de l'Union du Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. Comble signifiant qu'environ 500 eurodéputés (sur 754) assistaient au débat, l'affluence record étant habituellement réservée aux seules périodes de vote (chaque jour pendant les sessions plénières mensuelles à Strasbourg entre 12 et 13h) puisque toute absence est pour le coup sanctionnée financièrement. Quoiqu'il en soit la molle prestation de M. Barroso n'a guère récompensé les efforts des élus venus écouter son pensum: pas une idée nouvelle, pas l'ombre d'une autocritique. J'étais favorable à ce que les absents soient punis et stigmatisés. Ce à quoi ont en définitive renoncé les instances dirigeantes du Parlement européen. J'ai changé d'avis et me range désormais à l'argument de ceux qui prétendaient qu'il y aura davantage de participation à cette séance solennelle, désormais annuelle en vertu du Traité de Lisbone, lorsque le Président de la Commission aura autant à dire que le Président des Etats Unis d'Amérique devant le Congrès...Il faudra malheureusement sans doute attendre le successeur de M. Barroso.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu